Catégories Nos actualités

Choisir le sexe de son bébé en 2018

Publié le

Les légendes concernant les astuces pour choisir le sexe de son enfant et augmenter sa fertilité sont nombreuses : astuces de grand-mère ou probabilité qu’un chromosome Y soit plus rapide qu’un chromosome X. Alors, peut-on réellement choisir le sexe de son enfant ? Est-ce que cela fonctionne?

Généralités

L’élément principal de la détermination du sexe de l’enfant sont les chromosomes du père. La femme transmet obligatoirement un chromosome X tandis que l’homme peut transmettre un chromosome X ou Y et c’est cette différence qui va déterminer le sexe du bébé. Une rencontre entre un ovule X et un spermatozoïde Y signifiera que le bébé est un garçon et la rencontre entre un ovule X et un spermatozoïde X indiquera que vous attendez une fille. La proportion de naissance de filles ou de garçons est de 50/50, il y a donc normalement autant de chances d’avoir un petit garçon qu’une petite fille.

La théorie de Shettles (méthodes naturelles)

Cette méthode peut s’utiliser dans les deux cas : c’est une méthode naturelle pour avoir un garçon et une méthode naturelle pour avoir une fille. Selon cette théorie, les spermatozoïdes X seraient plus lents mais survivraient moins longtemps que les spermatozoïdes Y. Cela impliquerait que plus le rapport sexuel fécondant est proche de l’ovulation, plus les chances que les Y arrivent avant les X seront grandes et vice-versa. En effet, si le rapport sexuel a lieu avant l’ovulation, les Y vont probablement arriver trop tôt et ne pas trouver l’ovule. Ils vont donc mourir et laisser la place aux spermatozoïdes X arrivés plus tard qui féconderont l’ovule. Appliquer cette méthode nécessite un coaching précis.

Le régime a une influence sur le sexe du futur enfant

L’organisme d’une femme va être plus ou moins enclin à accepter les spermatozoïdes X que Y et vice-versa selon son alimentation selon cette théorie. On retrouve :

– D’un côté les aliments qui permettraient plutôt d’avoir une fille. Ce sont les aliments pauvres en sodium (riz, biscuits, œufs, légumes et fruits…)

– De l’autre les aliments qui permettraient plutôt d’avoir un garçon. Ce sont les céréales riches en potassium, le saumon, la banane, les noix, les champignons, les patates, le thon…

Adaptez donc votre régime en fonction de ce que vous voulez tout en consultant votre médecin pour avoir un coaching efficace et savoir si ce régime est compatible avec votre état de santé.

Le diagnostic préimplantatoire (DPI) fiable, mais illégal

C’est la seule technique avec un succès garantit à 100 % permettant de choisir le sexe de bébé. Cependant, il est interdit d »utiliser cette méthode sans visée thérapeutique, comme c’est le cas lors de la sélection des embryons par pure convenance. Elle consiste a recueillir les ovocytes de la maman (avec controle du ph) qui a préalablement subi un traitement hormonal puis on effectue une fécondation in-vitro (avec controle du ph). Cette méthode nécessite quand même une bonne fertilité de la part des parents.
Mybubelly, une méthode naturelle et efficace qui réunit toutes les autres, diététique et suivi du cycle.

Il existe également la méthode naturelle MYBUBELLY, un méthode issue des recettes de grand-mères qui donne la possibilité aux couples de choisir le sexe de leur enfant. Pour cela il faudra avoir une alimentation adaptée, faire un suivi du pH et du cycle de la femme. Via l’application ou le site MYBUBELLY les femmes ont accès aux astuces et aux modes d’emploi pour suivre facilement cette méthode naturelle. C’est un coaching au quotidien qui dure en moyenne 3 à 6 mois ! MYBUBELLY c’est le 1er coaching au monde pour la preconception, la fertilité et le choix du sexe bebe.

Vous aimez cet article ? Votez !
7.3/10 (3 votes)
Choisir le sexe de son bébé en 2018, 7.3 out of 10 based on 3 ratings

Commentez !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *